Article complet: Broyé du Poitou

10.03.05

Broyé du Poitou


Catégories: Cuisine, Ma région @ 13:32:31

Broye

Quand j’étais petite, ce gâteau-galette était synonyme de fête.

Il y avait un mariage, un baptême, une communion ou un vin d’honneur organisé pour n’importe quelle festivité villageoise, on voyait apparaître le Broyé du Poitou.
Rompu en 1000 morceaux, il était installé sur un grand linge blanc dans de grands paniers plats en osier. Il n’y avait plus qu’à plonger la main dans ces paniers souvent placés en bout de table.
Et si par hasard, les paniers étaient placés à un autre endroit, il suffisait de repérer un troupeau d’adultes le verre à la main. Les paniers étaient à leur côté.

Ce gâteau est tellement bon qu’il est difficile de se forcer à ne pas en reprendre plusieurs morceaux.

Son nom « broyé » pourrait évoquer une consistance moelleuse et très friable en bouche.
C’est pourtant un gâteau très sec et très cassant. Il doit son nom à la manière de le partager. Il faut le poser à plat sur une table, lui donner un ou plusieurs coups de poing et votre gâteau se trouve cassé (broyé) en morceaux prêts à être servis.

BroyePoitou

Maintenant, il est assez rare de retrouver ces morceaux de broyé dans les vins d’honneur. Des petites galettes bien ronde et uniforme en part individuelle - venant de bonnes pâtisseries - lui ont ravi la vedette. Ces minis « broyés » sont excellents mais c’est pourtant un gâteau si simple et si facile à faire.

Broyé du Poitou :

Ingrédients pour 1 belle galette :

• 250 gr de farine
• 125 gr de beurre
• 125 gr de sucre
• 1 oeuf
• 1 jaune d’oeuf
• 1 pincée de sel

Préparation :

- Préchauffez votre four à 180°.

- Mélangez la farine, le sucre et la pincée de sel.

- Ajoutez d’abord le beurre bien ramolli puis l’œuf entier.

- Pétrissez doucement.

- Posez une feuille de papier sulfurisé sur la tôle du four.
- Etalez la pâte en un grand cercle d’environ 1 cm d’épaisseur sur le papier.

- A l’aide d’une fourchette faites un quadrillage sur la surface de la pâte.

- Dorez au jaune d’œuf avec un pinceau.
- Cuire à four chaud pendant 20 mn.

Attendez que ça refroidisse avant de lui assener le coup de poing.

Commentaires:

Commentaire de: Elvira [Visiteur] · http://tabac.blogspot.com/
Ça a effectivement l'air très bon. Avec un bon café ou un thé, ou même un verre de porto... Mmmmmhhh...
Permalien 10.03.05 @ 14:00
Commentaire de: lacuillerenbois [Visiteur] · http://lacuillerenbois.canalblog.com/
Une de mes collègues originaire des Deux-Sèvres, nous en rapporte régulièrement..
Un pur délice !
Permalien 10.03.05 @ 16:43
Commentaire de: marie [Visiteur] · http://tropsagepourtoi.over-blog.com
oh la la je craque !
quand est-ce que tu m'invites à venir manger ?
ou alors vous venez à la maison peut-être ?
vive les 2 chèvres !!!!!
Permalien 10.03.05 @ 20:34
Commentaire de: Estelle [Visiteur] · http://www.tetellita.blogspot.com
Cette recette figure dans mon livre fetiche, a savoir "Gateaux de mamie". Je ne connaissais pas l'histoire qui lui est associee et je trouve super cette tradition de casser la galette du poing ! Tes photos aont aussi appetissantes que celles du livre !
Permalien 10.03.05 @ 23:41
Commentaire de: Lorraine [Visiteur]
miammmmm !

Trop de recettes.....trop peu de temps ;-)
Permalien 10.03.05 @ 23:45
Commentaire de: Lorraine [Visiteur]
question:

pourquoi 125g de beurre et ensuite 30 g de beurre?
on ajoute les 155g avec la farine et le sucre?
Permalien 10.03.05 @ 23:48
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Oups, Merci Lorraine, c'était juste une erreur. J'ai corrigé.
Permalien 11.03.05 @ 08:57
Commentaire de: swahili [Visiteur]
Ce broyé du poitou ne serait-il pas la même chose que ce qu’on appelle chez nous la galette charentaise, ça m’en a tout l’air…alors, qui a copié sur qui ?
Permalien 11.03.05 @ 10:29
Commentaire de: Mijo [Membre]
Ouh la la la, Swahili, excellente question. C'est vrai que ça porte à confusion : même apparence extérieure dans la couleur, la forme, le quadrillage de la pâte et aussi hauteur de la galette.

Mais rien à voir côté goût. Il doit y avoir plus d'oeufs dans la galette charentaise ce qui lui confère une consistance plus moelleuse en bouche. La galette charentaise n'est pas aussi sèche et croustillante que le broyé.

Quand j'ai les deux sur la table, je prends toujours du broyé. Mais ça, c'set une question de goût...

Permalien 11.03.05 @ 10:37
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Elvira - Tu peux en manger à toute heure et selon l'heure l'accompagner de café, thé ou Porto !!! J'ai déjà goûté avec du Pineau mais avec du Porto ce doit être bien bon aussi.

Gloria - Ta collègue a bien raison de vous faire partager ce pur délice!

Marie - Tu connais le chemin.

Estelle - Je ne savais pas que le Broyé était dans ce livre "les gâteaux de Mamie". Quant aux photos, j'ai failli ne pas publier celle avec le poing. J'avais oublié d'enlever mon super tablier à carreaux vert fluo et blanc !! On ne voyait que ça. J'ai du assombrir la photo.
Permalien 11.03.05 @ 12:49
Commentaire de: Carolyn [Visiteur] · http://18thccuisine.blogspot.com/
When you skeak of the other small gateau, do you mean sables as in individual "cookies"? It reminds me of a large circle of shortbread that one breaks off a piece to eat, as opposed to cutting it into bars with a knife.
Permalien 15.03.05 @ 19:14
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Carolyn, yes, we can say that the small gateau looks like a big cookie or in a small round pancake.
Permalien 15.03.05 @ 20:07
Commentaire de: Megara7 [Visiteur]
Marie-jo, merci pour cette recette!! Je l'ai faite hier pour la mini rencontre Marmiton du Nord, et j'ai vraiment retrouvé le goût et la texture du broyé de ma mamie, j'ai eu l'impression d'être près des miens tout à coup....à chaque coup de blues, ce sera broyé du Poitou pour tout le monde, désormais!!!!
Megara7
Permalien 14.05.05 @ 09:25
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Megara7 - Je te remercie pour ton commentaire et je suis heureuse que tu aies pu retrouver un peu de ta mamie et du Poitou en croquant dans le Broyé. Comme c'est une recette vraiment facile à faire, tu pourras la faire très souvent.
Je ne peux pas t'envoyer de bises ensoleillées de chez nous car il fait un temps excécrable.
Permalien 14.05.05 @ 10:06
Commentaire de: lilizen [Visiteur] · http://gastronomades.canalblog.com/
Attention! Montmorillonnaise à l'horizon!
Je suis poitevine i-tou!
Et chauvine comme pas deux(pas sévres...mais...!lol!), ça va de soi!
Le broyé, c'est divin, et avec le café, c'est...à ne jamais s'arrêter!
Dis...un autre petit bout pour finir mon café...ohhhh, je n'ai plus de café...merci...tiens je n'ai plus de broyé...bon....tu connais l'histoire sans fin/faim?
Amicalement,
Lilizen, fan de far (poiteviiiiiiiiiiin!!!!!!)...aussi!
Permalien 28.07.05 @ 00:06
Commentaire de: lilizen [Visiteur] · http://gastronomades.canalblog.com/
Ahhhhhh, j'allais oublier...
Il va de soi, que sans critiquer la galette charentaise....ça n'a rien à voir avec...
la choucroute! Hihi!
Salutations;
Lilizen
Permalien 28.07.05 @ 00:08
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Lilizen, quelle joie une autre Poitevine...
Tu viens quand tu veux pour un café avec un broyé à la clé.
Permalien 28.07.05 @ 13:33
Commentaire de: Cedric1973 [Visiteur]
Je suis originaire de Poitiers et je fais régulièrement ce gateau.

Je mets de la farine complète, c'est encore meilleur !!!

Permalien 13.12.05 @ 10:54
Commentaire de: Cedric1973 [Visiteur]
Je suis originaire de Poitiers et je fais régulièrement ce gâteau.

Je mets de la farine complète, c'est encore meilleur !!!

Par contre, je ne mets pas l'oeuf entier dans la pâte. Ca apporte quoi cet oeuf ?
Permalien 13.12.05 @ 10:56
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Bonjour Cédric

C'est une recette de famille des tantes du côté de mon père. Une famille d'agriculteurs.
L'œuf, c'est juste comme c'était un gâteau associé à une fête, mariage, baptême... ça faisait plus riche et plus fête d'en rajouter un pour changer des repas quotidiens. (et également ça permet de travailler plus facilement la pâte).
Quant à la farine, c'est vrai que mes tantes m'ont dit de la farine mais je n'ai jamais pensé à demander si c'était de la farine complète.
Permalien 13.12.05 @ 11:20
Commentaire de: Françoise [Visiteur]
Variante : j'ajoute des amandes effilées sur le gâteau avant de le mettre au four. A tester avec une petite mousse au chocolat...
Permalien 01.06.06 @ 21:50
Commentaire de: Clette [Visiteur]
Oh làlà!!!! Des oeufs dans la pête du broyé?????? Mais quelle est cette hérésie????????
Bon, je plaisante, mais pas tant que ça!!!!! La vraie recette, c'est sans l'oeuf dans la pâte. On met juste la farine, le sucre, le beurre et la pincée de sel. Le jaune d'oeuf sert uniquement à dorer. Ca donne une galette plus sèche qui se conserve aussi plus longtemps. Enfin tout ça, c'est une hstoire de tradition... et de goût!!
Permalien 13.06.06 @ 11:24
Commentaire de: EVE [Visiteur]
HELLO, je suis trés contente d'avoir trouvé la recette du broyé du POITOU, car je vais vous dire, j'avais entendu quelqu'un énoncer la recette mais elle a été interrompue et je me suis dis comment se termine t'elle ? Je l'ai réalisé en me servant de mes connaissances en cuisine et ma foi le résultat a été au top! Y a t'il une astuce particulière pour rendre le biscuit plus sablé ? MERCI d'avance . SALUTATIONS d'une PYRENEENNE EVE
Permalien 27.06.06 @ 16:04
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Hello Eve : Il faut que le beurre soit vraiment à température de pièce pour le travailler. Ni trop compact, ni fondu.
Permalien 27.06.06 @ 16:13
Commentaire de: Tarzile [Visiteur] · http://www.tarzile.com
Vraiment beaux!

Tarzile
Permalien 30.09.06 @ 23:41
Commentaire de: bb [Visiteur]
ORIGINAIRE DU POITOU.JE RECOMMANDE A TOUTE DE GOUTE AU MOIN UNE FOIS LE BROYE ACCOMPAGNE D'UN BON CAFE OU MEME SEUL,VOUS NE LE REGRETTERAIS PAS.
Permalien 06.11.06 @ 21:27
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
BB : Je suis d'accord, il faut vivre au moins une fois dans sa vie la fabuleuse expérience de croquer dans un broyé. Difficile de s'en remettre tellement c'est bon.
Permalien 07.11.06 @ 11:57
Commentaire de: Pascal [Visiteur]
Souvenirs d'enfance à Puysan ou cette galette tronait régulierement sur la table de cuisine, dans son écrin de lin blanc, cassée en une dizaine de morceaux, offerts à nos petites mains, et, s'émiettaient dans notre bouche.
Un vrai délice, et je vous remercie pour cette recette que je m'emploirais à restituer totes ces saveurs à mes enfants.....
Permalien 01.12.06 @ 17:47
Commentaire de: sylvia [Visiteur] · http://sylviayaya.site.voila.fr/
Bonjour, voilà c'est en cherchant que j'ai vu votre site, mais je ne recherchais pas cette recette et je l'ai imprimé pour la tester, je suis en poitou charente depuis deux ans et je me teste au produits du terroir, aussi je recherche la recette du gateau où l'on met des patates écrasée, qui a ça, dans ses recettes, merci à vous pour votre aide
Permalien 19.12.06 @ 11:38
Commentaire de: vaucelle [Visiteur] · http://pierrot
mon pere est de chatellerault dans la vienne ,et chaque fois qu'il aller rendre visite a sa mere rue rasseteau ilnous ramener plusieurs broyes qu'il apeller "de la foisse " un pur regal avec du cafe ,le nord et le poitou s'arrange tres bien tout les deux ,et je vais essayer cette recette ,merci a bientot.
Permalien 12.02.07 @ 09:30
Commentaire de: Miechambo [Visiteur] · http://miechambo.canalblog.com/
En visite sur ton blog je tombe par hasard sur cette recette que je recherche depuis des semaines mais je ne me souvenais plus du nom exact de cette pâtisserie.
Je vais m'empresser de l'imprimer et surtout de la faire.
Merci beaucoup , Mijo.
Amitiés
Michèle
Permalien 20.02.07 @ 08:37
Commentaire de: isabelle [Visiteur]
j'habite poitiers et suis originaire du sud des deux-sèvres. j'ai trouvé ton site hier et j'en suis ravie. il va sans dire qu'à la maison nous aimons le broyé du poitou mais comme les autres je ne mets pas d'oeuf dans la pâte.
je dirai pourtant que ma préférence va au tourteau fromager celui de Lezay bien sûr !
Permalien 31.03.07 @ 14:54
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Isabelle : Sud 2Sèvres, tourteau fromagé de Lezay !!!!!! On doit être du même coin !!
Permalien 01.04.07 @ 16:30
Commentaire de: Jaqlin [Visiteur] · http://carnetdenotes.over-blog.com

J'habite Joué les Tours, je suis née à Jouhet ( au bord de la Gartempe) à 8km de Montmorillon; j'ai cherché la recette du broyé; je n'étais plus sûre des proportions.Merci.Jaqlin
Permalien 28.05.07 @ 21:12
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Jaqlin : Mais de rien et régalez-vous.
Permalien 29.05.07 @ 13:56
Commentaire de: Quentin [Visiteur]
vraiment, ça me rapelle mes paysages d'enfance... Ralala, qu'est-ce qu c'est bon! Par contre, on oublie le régime!
Permalien 16.06.07 @ 13:18
Commentaire de: Michel 44 [Visiteur]
Je tombe par hasard sur votre site

Je ne suis pas du Poitou, mais j'y ai longtemps habité, ce qui me permet peut-être un certain recul ! D'après mes expériences :
- le broyé ne demande pas d'oeufs, sorte de galette des pauvres, mais tellement craquante (j'en fais régulièrement : ça me sert au p'tit déj' et se conserve admirablement dans une boite métallique)
- la galette du Poitou, un peu plus épaisse, plus riche et plus fondante, réclame des oeufs : on est chez les armateurs un peu bourges, aux gencives délicates ! (mais j'adore aussi...)

Vous trouverez la même différence de "richesse" entre le farci charentais et le farci poitevin, cousins germains, tous deux remarquables.

Mais rien n'interdit l'entre-deux : pas de discrimination, surtout en cuisine. Faites vos expériences...et vous reviendrez probablement au modeste mais succulent broyé.

Michel

Permalien 05.09.07 @ 17:41
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Michel : mon broyé est dont mi pauvre - mi bourge ;-)
Permalien 07.09.07 @ 12:07
Commentaire de: gagalf [Visiteur] · http://www.9emebaronnie.com/
bonjour bonjour!

je suis de Saintes, Charente maritime, je crois bien que la galette charentaise se fait aussi avec un peu de lait.

j'ai fait mes études à Poitiers, ce sont des amis des deux Sèvres qui m'ont appris à faire le Broyé, que je fais souvent lorsque je suis invité quelque part.

pour les repas médiévaux que j'organise avec mon association "la neuvieme baronnie" , j'utilise du miel à la place du sucre, c'est aussi très bon! je ne sais pas si c'est historique mais ça se fond très bien dans le menu.
Permalien 07.12.07 @ 09:46
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Gagalf : Bien sur que je connais Saintes !!!
Bravo pour cette association la "9è baronnie" et les repas médiévaux.
Entre nous, je n'ai jamais trop réfléhi à l'historique du Broyé, je ne sais pas s'il existait déjà au Moyen Age. La Fouace oui. Mais si le Broyé existait déjà, je suis certaine que l'on y mettait du miel.
Permalien 07.12.07 @ 10:08
Commentaire de: gagalf [Visiteur] · http://www.9emebaronnie.com/
la fouace???

ha tiens, je connaissais pas! c'est une sorte de galette?

(on fait plus d'escrime et de musique que de cuisine dans notre assoc', mais on y viens, on y viens ^^)
Permalien 07.12.07 @ 12:40
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Gagalf : Non, c'est plus une brioche qui a oublié de monter. La pâte est assez compacte. Ça se marie bien avec un verre d'hypocras !!!
Permalien 07.12.07 @ 12:50
Commentaire de: Emma31 [Visiteur]
Coucou, ben voilà, j'apporte a contibution 2008 à cette discussion passionnante qui a démarré en...2005!! Papa est de Châtellerault, rue Rasseteau aussi!, c'est toute mon enfance, le broyé, que je croyais naîvement enfant que cela n'existait que dans la cuisine de mes grand-parents, mais aussi le gâteau fromagé,les saumons pêchés dans la Vienne près du pont Henri IV, le chèvre, les melons du coin l'été... Voilou! Maintenant j'habite près de Toulouse, c'est pas le même topo, mais ça fait plaisir de lire des "fideloup" du Poitou!
Bises
Emma
Permalien 06.02.08 @ 13:29
Commentaire de: véro [Visiteur]
Pour répondre à une question sur la différence entre galette charentaise et broyé : Dans le broyé il n'y a pas de levure, alors que dans la galette charentaise il y en a. Alors forcément le broyé est plus riche.
Permalien 15.05.08 @ 10:45
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Véro : Comme ça les choses sont claires ;-)
Merci.
Permalien 16.05.08 @ 09:32
Commentaire de: doidy m f [Visiteur]
je suis de joussé sud de poitiers papa faisait la galette sans goutte simple .
une bonne actuellement la GOULIBEURE .meilleur que celle des patissiers .
bonne avec du pineau des charentes cela va de soit.
Permalien 27.11.08 @ 17:32
Commentaire de: Nathalie31 [Visiteur] · http://Nathalie31
Salut à tous les Poitevins

Je suis orignaire de Châtellerault, je connais très bien le broyé du Poitou, c'est un régal.
Maintenant j'habite tout près de Toulouse depuis 2 ans. Je fais régulièrement du broyé. La première fois que j'ai amené ce délicieux gateau, tous mes collègues ont trouvé cela très très bon. Et maintenant, il m'en demande car ils aiment beaucoup.
Je l'ai fait gouter à un ancien patissier qui ne connaissait pas ce gâteau. Maintenant il le mange par gourmandise.
Bon café avec cette bonne galette.
Permalien 21.02.09 @ 20:21
Commentaire de: dietrich [Visiteur]
Désoléd mais moi j'ai toujours considéré le broyé poitevin comme un "étouffe chrétien"...
Pas très gastronomique ce gateau fade.
GDG
Permalien 05.08.09 @ 17:40
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Dietrich : La galette charentaise est etouffe-chrétien pas le Broyé du Poitou, voyons ;-)
Permalien 06.08.09 @ 13:16
Commentaire de: Mercet Mireille [Visiteur] · http://maito:miminetos@free.fr
Je vous remercie pour la délicieuse recette du broyé du Poitou. Etant de Montmorillon mais habitant Bordeaux, je vais le plus souvent possible faire mes achats dans mon pays car les racines sont toujours importantes et nulle part ailleurs il y a du broyé, des macarons, du pâté de Paques etc...Cela fait le bonheur de mes enfants et leur fait connaître un art de vivre qu'il n'y a pas à Bordeaux Sans chauvinisme aucun.Par contre je cherche la recette du pâté qu'il y a bien longtemps, nous mangions mon père et moi en guise de petit déjeuner sur la tranche de pain coupée en petits morceaux.Connaissez-vous ce pâté? Je l'ai trouvé sous le nom de pâté marmite mais est-ce bien son nom? Pouvez-vous m'aider s'il vous plait. Merci d'avance. Le remerciement d'une Montmorillonnaise
Permalien 12.08.09 @ 13:53
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Mireille : Merci pour votre commentaire. Je suis désolée, je n'ai jamais entendu parler du pâté marmite. Je vous conseille d'aller voir le site suivant http://gastronomades.canalblog.com/. Lilizen est une jeune femme originaire de Montmorillon je crois qui vit actuellement à Bx où elle a un restaurant.
Sur son site, il y a plusieurs recettes du Poitou. Elle en saura peût-être plus que moi sur ce mystérieux pâté.
Permalien 12.08.09 @ 13:59
Commentaire de: Rosaire Charbonneau [Visiteur]
Cette recette me semble très bonne. Je suis Québécois. Vous avez des conseils?
Dans un poêle à bois? Un four électrique? Un four au gaz ou un four grille-pain?
Permalien 28.11.09 @ 23:21
Commentaire de: Mijo [Visiteur] · http://je-mijote.asteur.info
Rosaire : Mon four est un four à gaz mais j'ai de la famille qui le fait au four électrique.
Mon four à gaz est une antiquité qui chauffe dur certaines fois. Normalement le broyé ne doit pas être autant calciné sur les côtés comme sur la photo.

Bonne recette, régalez-vous et tenez-moi au courant de votre verdict.
Permalien 29.11.09 @ 14:27
Commentaire de: isa21 [Visiteur]
Quand j'ai vu la recette et surtout la photo du broyé du Poitou, j'ai pensé avec une petite nostalgie à la galette Thouarsaise que j'ai dégusté pendant toute mon enfance le jour de l'Epiphanie avec une fève cachée dedans. Aujourd'hui, j'ai voulu savoir s'il s'agissait de la même recette et j'ai retrouvé la même texture et saveur qu'autrefois. Par contre, on la coupait au couteau, à cause de la fève peut être.On ne l'appelait pas broyé du Poitou et je n'en ai mangé qu'à Thouars à l'Epiphanie. Merci pour cette recette qui m'a fait retrouvé un peu d'enfance. Je suppose qu'à Thouars on en fait toujours, mais depuis longtemps je suis en Bourgogne, ce qui n'est pas mal non plus.
Permalien 03.01.10 @ 15:45
Commentaire de: Francis B. [Visiteur]
Bonjour à toutes et à tous :)
Je m'aperçois à la lecture de la recette et des des commentaires une importante information est oublié :(
En effet, je suis d'origine des Deux-Sèvres et mes parents et mes grands-parents etc aussi
Ce Broyé du Poitou est donc une très bonne connaissance :)
Dans la recette original ce n'est pas du beurre salé mais du beurre normal auquel on rajoute du gros sel !
De même, il n'y a pas d'œuf dans la pâte seulement un jaune d'œuf pour dorer le dessus de la pâte à la cuisson.
Voilà ma modeste contribution à ce succulent petit gâteau de mon enfance :)
Permalien 13.02.11 @ 09:18
Commentaire de: domi [Visiteur]
merveilleux de retrouver la bonne galette de grand-mère Berthe.je suis de Vouillé,et dans mon enfance j'aimais cette délicieuse galette que l'on me glissait dans ma valise lorsque je rejoignais le pensionnat de la chaume .j'ai fait la recette de mémoire pour mes petits enfants ;j'avais oublié la quantité de farine,alors c'était un peu plus sec.Merci pour tout ces commentaires;je ne vis plus dans le Poitou depuis longtemps,je reste très chauvine et j'aime retrouver mon village de Vouillé la bataille.je suis certaine qu'il n'y a pas d'oeuf il sert à dorer .je cherche la recette du pâte de Pâques bonjour à tous les poitevins
Permalien 25.07.11 @ 09:37

Les commentaires sont fermés pour cet article.

<  Octobre 2014  >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31